decor-jardin

Comment traiter un rosier sans pesticides ?

Certains rosés ont une résistance naturelle aux maladies tandis que d’autres non. Des multiples, affections bactériennes peuvent atteindre nos rosiers, c’est pour traiter ces diverses maladies sans avoir recours au pesticide que notre article tient son objet. On vous invite à le lire.

Quelle façon naturelle contre les maladies cryptogamiques ?

Une rose bien conditionnée résiste mieux aux champignons, leurs attaques se traduisent par la rouille des fleurs et la présence des taches noires qui provoque une étiolât de la rose. La méthode la plus pratique consiste à fournir à votre rosier un sol riche en apports organiques en utilisant des engrais biologiques ou des fumiers décomposés et de le mettre dans un endroit bien ensoleillé et aéré. Aussi, un rosier a besoin de plus d’espace pour grandir en toute sérénité. À titre de conseil, il est plus convenable d’arroser les rosiers le matin et d’éviter d’humidifier continuellement les feuillages, cela évite la maladie de l’oïdium. Il est aussi indispensable d’éliminer les branches mortes ou les feuilles malades. Pour les familles de rosiers sensibles, l’utilisation d’une pulvérisation à purin de prêle trois fois par semaine est nécessaire.

Lutter contre les pucerons avec du savon noir

La période printanière est la saison qui favorise le développement des pucerons de rosiers. Bien que les coccinelles participent d’une manière modérée pour attaquer ces petites bactéries, il en faut beaucoup pour espérer la disparition totale des pucerons. Alors qu’on ne peut cultiver les coccinelles, il est nécessaire de faire un recours à une traite au savon noir. Le procédé consiste à faire diluer une cuillère à soupe de savon noir liquide dans un litre d’eau puis de faire pulvériser d’une manière régulière la solution d’eau savonneuse pendant plusieurs semaines ou jusqu’à disparition des pucerons. Bien que ces micro-organismes n’empêchent pas la fleurie des rosiers, leurs existences tachent la beauté splendide des rosiers.

Comment lutter contre la rouille et les taches noires sans pesticide ?

La marsonia ou maladie de tâche noire est difficile à éradiquer une fois installée, alors il est indispensable d’y prévenir. La pulvérisation avec le purin de prêle, dilué à 10 pourcent, est efficace mais moyennement efficace. Dans les cas de marsonia et de rouille, une cuillère à café de bicarbonate mélangé avec un litre d’eau est plus efficiente. Mais vous pouvez aussi mixer une solution de produit de vaisselles mélangé avec de l’huile essentielle de lavande avec un litre d’eau. À vaporiser à une semaine d’intervalle sur les feuilles. Cette méthode peut aussi être utilisée comme une méthode préventive.

Quitter la version mobile